Fédération de Saône-et-Loire (71)

Fédération de Saône-et-Loire (71)
Accueil > Sections du 71 > Mâconnais
 

Agenda 71



 
 
 

Meeting à Mâcon le 15 mars, salle Champlevert à 20h00

 

LE MEDEF NE DOIT PAS FAIRE LA LOI !
 

Après la réaction du 5 mars (500 personnes dans les rues de Mâcon à l'appel de la CGT, FO et le soutien de la FSU et de Solidaires), le Front de gauche du Mâconnais-Clunisois invitait le 15 mars des militants syndicalistes, associatifs, politiques, des citoyens à participer à la construction d' une alternative à l'ANI et aux politiques d'austérité. Près de 70 personnes étaient présentes.
Gislaine GUITTARD (PG) introduit la soirée en dénonçant le Traité pour la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance. Malgré les promesses il s'agit bien d'une politique d'austérité qui enfonce les pays dans la récession et écrase les peuples.
Régis KOPEC est secrétaire de l'union locale CGT de Mâcon et salarié chez OXXO. Il explique que cette entreprise a été mise en redressement judiciaire suite à la « mauvaise note » qui lui a été attribuée par les assurances de crédit. Cela a entraîné la demande des fournisseurs d'un paiement au comptant et un problème de trésorerie. 11O emplois dont 80 intérimaires ont déjà été supprimés.
Yves MARCHAND, syndicaliste de la CGT chez METSO-MINERALS prend à son tour la parole.
Il explique sa première mission comme intérimaire en 2008 puis sa mise à la porte comme 120 autres intérimaires. Lors de son retour en 2010 il observe une tension palpable : un des principaux actionnaires est devenu directeur du site, la CFDT remporte les élections et signe pas mal d'accords, un nouvel outil de gestion informatique au coût impressionnant est mis en place avec de grosses perturbations dans la production, suppression des primes en 2011.
Valérie GIVRY, syndicaliste de la CGT à la centrale de Lucy (SNET) à Montceau les Mines indique qu'en 2001, avec la loi NOME, il y a eu ouverture du marché de l'énergie eu Europe. Depuis 2008, la SNET est 100 % allemande et fait partie du groupe EON qui est l'un des leaders mondiaux de l'énergie. L'Allemagne achète de l'électricité à la France à bas prix et la revend plus chère.
Eve COMTET SORABELLA siège au Conseil d'Administration de Mâcon-Habitat au titre de la CGT. Elle met l'accent sur la baisse très importante des dépenses de gros entretiens sur les biens immobiliers.
Philippe FOURNIER, co-président d'ATTAC-Mâcon, apporte une touche original avec un slam de sa création 
 
Bernard COIS a rappelé combien la lutte contre l'ANI et les politiques austéritaires étaient liées. Il s'agit de presser le citron, piller les ressources publiques et de dénier la gravité de la situation. 
Or la flexibilité et la baisse des salaires n'est pas la solution, c'est le problème ! C'est ce que démontre le bilan social en Allemagne, en Angleterre ou aux Etats-Unis. 
Le but de ces politiques, c'est la maintien d'un très haut niveau d'enrichissement pour les plus riches, quelque soit la catastrophe sociale et écologique.
Pour en sortir il est possible de prendre l'argent dans les poches des millionnaires, de taxer le capital, de limiter les revenus comme en ont décidé les Suisses ! De là, réinjecter dans l'économie réelle du pouvoir d'achat (ex  : Smic à 1700€, retraite à 60 ans)
Seule une mobilisation citoyenne est susceptible de remettre ce pouvoir rose-libéral sur la voie du progrès social et écologique.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.