Fédération de Saône-et-Loire (71)

Fédération de Saône-et-Loire (71)
Accueil
 

Agenda 71



Flux rss

Pépites vidéos

  • Actu' mardi 21 mars - Industrie : stop la casse

  • Actu' du mardi 21 mars - Industrie : Stop la casse !

 
 
 

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg Ministre du Redressement Productif

 

BASSIN MINIER

10 rue d'Autun - 71300 Montceau-les-Mines
 
Lettre ouverte à Arnaud Montebourg Ministre du Redressement Productif
 
Monsieur le Ministre, à l'occasion de votre venue à Blanzy nous vous adressons cette lettre     ouverte pour vous rappeler la situation de l'emploi industriel dans notre Bassin minier et les propositions que nous formulons pour un réel «  redressement productif  ».
L’emploi industriel  dans le Bassin minier
Dans le contexte de désindustrialisation de la France la zone d'emploi de Montceau-les-Mines (32 communes) connaît une forte diminution de l’emploi industriel, en particulier entre 1989 et 1994 (-30%). Cette diminution qui s’est poursuivie à un rythme moins fort a été compensée partiellement par l'implantation de quelques nouvelles entreprises industrielles ( Blanchisserie-Industrielle, Bubendorf, Lidl, Medloc, Schiever, Scrigno, Hydro 3M,…) et par l'augmentation de l’emploi tertiaire (Webhelp, Leboncoin.fr,...) au point de connaître une certaine stabilité dans l'emploi total. Par contre ces dernières années nous connaissons à nouveau une forte diminution de l'emploi industriel dans notre bassin avec des fermetures (MGM  France - Blanzy plasturgie, CLAYEUX – Montceau-les-Mines – vêtements pour enfants,...), des suppressions d'emploi, le non renouvellement des contrats d'emploi intérimaire et la mise en chômage partiel dans certains secteurs. 
Nous voulons attirer votre attention sur la situation de quelques entreprises encore en vie et qui sont fortement touchées par des réductions d'effectifs ou qui risquent de connaître des situations très difficiles en terme d’emploi.
LUCY 3 (E.On) - centrale électrique - Montceau-les-Mines.  La privatisation de la SNET (fondée en 1995 et issue du Groupe Charbonnage de France) avec Endesa (Espagne) et ensuite avec E. On (Allemagne) n'a pas assuré l'avenir des sites en France. Ceci a des conséquence très négatives sur l'économie nationale et locale et sur les personnels directs et indirects. E.ON prévoit toujours la fermeture de la plupart des centrales SNET, dont Lucy 3 au 31 mars 2014 (contrairement aux engagements pris par la Direction d'E.On France), avec la suppression de 535 emplois  !
MICHELIN – Blanzy – pneumatiques - Après la fermeture de l’atelier «  tourisme  » avec 477 suppressions d’emplois et l’impact négatif sur les emplois induits, l’avenir du site de Blanzy est sombre. En effet la direction du groupe a annoncé la restructuration et la fermeture de plusieurs sites dans les années à venir. Nous pouvons constater que la stratégie industrielle de Michelin s’oriente vers la délocalisation des productions pour ne conserver en France que la recherche-développement. Cette politique  favorise la finance, notamment les Fonds de pension et d’investissement étrangers qui ont investi à 75% le capital de Michelin. 
TEREX (ex PPM) – Saint Vallier – grues mobiles, stackers – La société PPM rachetée en 95 par Terex Cranes (USA), après avoir supprimé les contrats précaires (une centaine en 2009), a connu  un chômage partiel important. Les personnels sont très inquiets pour leur emploi et pour l’avenir du site qui emploie 300 salariés. Le groupe Terex-monde a déjà supprimé plus de 8.000 emplois.
EOLANE Montceau (ex BOSCH) – Montceau le Mines – électronique - Au moment du rachat par le groupe Eolane en 2002, l’établissement de Montceau appartenant au groupe BOSCH occupait 240 salariés. En 2007 la Direction du groupe Eolane de  décide de restructurer ses sociétés, une trentaine d’emplois ont été supprimés, soit 15% de l'effectif, portant le nombre de salariés à 140. Après les annonces faites, la fabrication de la tablette «  Qooq  » est loin de compenser la baisse des effectifs.
GERBE  - groupe Rhovyl -  Saint Vallier - L'entreprise Gerbe, fondé en 1904 par Paul Gerbe et qui a marqué l'histoire du Bassin Montcellien, a été reprise par le groupe Rhovyl en mai 2003 après une succession de licenciements. L'unité de Saint Vallier, qui au temps de Gerbe a compté plus de 500 salariés, a actuellement un effectif d'environ 110 personnes. Le marché de la lingerie de luxe en France est un marché en pleine mutation. Deux grands mouvements sont présent dans le secteur : l’internationalisation/concentration des marques et la délocalisation de leur production.
 
Nos propositions 
Dans le domaine de l'énergie nous proposons notamment de créer un pôle public de l'énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total. Dans ce pôle public aurait toute sa place la société E.On France. En effet son désengagement est contraire à l'intérêt  national. 
 
Estimant urgent d’apporter des réponses publiques face à la stratégie d’E.On, les députés Jean-Jacques CANDELIER, François ASENSI, Alain BOCQUET, Marie-George BUFFET, Patrice CARVALHO, Gaby CHARROUX, André CHASSAIGNE, Marc DOLEZ, Jacqueline FRAYSSE et Nicolas SANSU ont déposé récemment à l'Assemblée Nationale une proposition de résolution. Celle-ci se prononce pour la concrétisation du Plan Industriel avalisé avant la prise de contrôle par E.On, et notamment, pour le remplacement des tranches au charbon devant s’arrêter fin 2015 par de nouveaux outils de production et par l’investissement afin de respecter les engagements pris dans le cadre de la directive GIC (grandes installations de combustion) 2001/80/CE et  estime urgente la nationalisation d’E.On France et la démocratisation de sa gestion sous le contrôle des usagers, de l’État et des salariés. 
 
Nous pensons que cette proposition de résolution peut s'inscrire dans le débat sur la transition énergétique  nécessaire à l'évolution des besoins de l'industrie et de la population. Cette transition  énergétique passe aussi par une meilleure efficacité énergétique.
 
D'une manière générale nous proposons l'extension de la propriété publique par le développement des services publics. Nous proposons l'appropriation sociale par la nationalisation de grands leviers de l'action économique, industrielle et financière et par le soutien à l'économie sociale et solidaire.
 
Dans l'attente de votre réponse, que nous souhaitons favorable,
Veuillez agréer, monsieur le Ministre, l'expression de nos respectueuses salutations.
 
Pour le Comité local Front de Gauche – Bassin minier
 
Montceau-les-Mines, le 15 avril 2013
 
 
Gilles KIENY            André GILLOT                 Marie Christine DUBOIS
 
 
 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg Ministre du Redressement Productif

le 20 April 2013