Fédération de Saône-et-Loire (71)

Fédération de Saône-et-Loire (71)
Accueil
 

Agenda 71



Flux rss

Pépites vidéos

  • Actu' mardi 21 mars - Industrie : stop la casse

  • Actu' du mardi 21 mars - Industrie : Stop la casse !

 
 
 

Pétition : Amazon doit rendre l’argent public!

La multinationale américaine du e-commerce est venue installer une plate-forme à Chalon-sur-Saône (71) en 2012.
Cette société a obtenu des aides publiques des collectivités et de l’État par un chantage à l’emploi.
(Prime d'aménagement du territoire, organisation de bus et de service de gardes d’enfant pour les salariés du Grand Chalon qui travaillent chez Amazon, aides départementales et régionales de « création à l'emploi », crédit d'impôt compétitivité emploi...)

Aujourd'hui encore, le compte de la totalité des aides publiques octroyées n’a jamais été fait. Pourtant Amazon est le plus puissant concurrent des commerçants français alors qu’il ne paye pas ses impôts en France.

La Région Bourgogne, pour sa part, a attribué 850 000 € et le département de Saône et Loire 275 000€.
En contrepartie, sur l’initiative des élus PCF du Conseil Régional de Bourgogne, Amazon par convention s’était engagé à « mettre en œuvre des processus de travail respectueux des conditions de travail du personnel » sous peine de remboursement des aides publiques.

Un rapport de médecine du travail paru en 2015, accablant pour Amazon, pointe des risques majeurs pour la santé de la majorité des salariés de l’entrepôt de Chalon : les troubles musculo-squelettiques et les risques psychosociaux liés au contrôle continu et à l’hyper productivité sont clairement dénoncés.

De plus, Amazon ne respecte pas la loi concernant la déclaration des accidents de travail. Fausse déclaration et pression sur les salariés : un scandale qui touche également l’entrepôt chalonnais a fait l’objet de révélations dans la presse nationale au printemps (l’Humanité, le Figaro…)

Pourquoi une entreprise, pratiquant l'optimisation fiscale, réalisant de fausses déclarations aux accidents de travail, mettant en œuvre une organisation du travail qui « casse » les salariés percevrait-elle des subventions des pouvoirs publics ?
Il faut désormais que s'applique la convention de la Région Bourgogne et qu'Amazon rembourse les sommes perçues.

Les élus du groupe communiste de la région Bourgogne appellent les citoyens, les organisations politiques, syndicales et associatives à soutenir et signer cette pétition.

de gauche à droite sur la photo:
Alain RENAULT (21), Serge DESBROSSES (71), Jean-Paul PINAULD (58), Nathalie VERMOREL (71), Patrick BLIN (89)

Pour signer la pétition, c'est ICI

Pour voir la liste des signataires, c'est ICI

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.